Le Site de Béatrice et Gilles BATAILLE-WINTERHALTER

Accueil

HISTOIRE DE LA COMMUNE

Un ouvrage réalisé par nos soins, sur l'histoire du village d'Obersaasheim et de sa paroisse a été édité par

le Cercle Généalogique de Mulhouse. Pour l'acquérir, cliquez sur le livre ci-contre.

IMPRIMEZ LE FORMULAIRE ET SUIVEZ LES INSTRUCTIONS. Merci !

 

Le village d'Obersaasheim est situé au nord de la Hardt, à environ 1,5 kms du Rhin, dans le canton de Neuf-Brisach, situé à 197 mètres d'altitude.

En dialecte, on dénomme la commune : " SAASE " ou " OWWERSAASE "

La création d'armoiries pour la commune date de 1966 :

" d'or à l'ours de sable, langué de même, colleté d'argent "

L'ours est l'attribut de Saint Gall qui est le patron de l'église. Selon la légende, un ours plaça une bûche sur le feu allumé par le Saint homme.

Notre famille a longtemps vécu à Obersaasheim et à activement participé à la vie et au développement de la commune depuis le XVIIème siècle et jusqu'en 1949, date à laquelle décédait le dernier représentant de la famille résidant à Obersaasheim.

Notre passion pour cette commune nous a conduit à reconstituer son histoire, de l'époque des carolingiens, en 768, date la plus ancienne à laquelle est cité le village sous la dénomination de SAXONES, jusqu'à la Révolution de 1789 après laquelle le village trouva sa dénomination actuelle, en passant par les formes suivantes : SACHSEN, SACHSENHEIM, SEASSEN, SACHZHEN, SAASENHEIM, SACHSZENHEIM, SEASHEIM, SENSHEIM, SASENHEIM, SAASHEIM, SASSEN, SASSHEIM, SASZHEIM, SONSHEIM, SASHEIM, OBERSAASSEN, SAASHEIM le HAUT, SASSEN le HAUT et enfin OBERSAASHEIM.

Ci-contre la transcription de la Charte de Sighifrid qui, en 768 fait pour la première fois mention du village d'Obersaasheim, à l'époque : SAXONES

Cliquez sur la Charte pour la voir en format écran.

 
  • Dilectissimo et amantissimo filio meo Altmanno.Ego, in dei nomen Sighifridus,cogitans pro dei timore
  • ut tibi tradidissem res meas in pago Alsacinse et ipsas res sunt in uillas nuncupantes in
  • fine Sigolt marca, hoc est in Ratbaldouilare et in fine ue in uilla Bercheim marca et in Altheim
  • uilla et in alias duabus uillas, qui dicitur SAXONES, et in uilla uel in fine Heiderheim marca
  • et in uilla uel in fine Fetzenheim marca seu et in uilla Onghisehaim marca et in uilla uel in fine
  • Tessinheim marca et in uilla Tunginisheim, qui est in marca Heruncheim, et in ipso fine Heruncheim
  • marca de silua, unde potest incrassare porcos quinquaginta, et in ipsa marca Heruncheim de prata,
  • unde potest secare de feno carradas centum triginta, excepto particulas illas, qui per casas dei
  • condonauimus.Iterum trado ipsas res denominatas quod superius diximus , tam casas quam cur
  • tiles, edificiis, mancipiis, uineis, terris, campis, pratis, siluis, aquis aquarumque decursibus, dono at
  • que transfundo. Si quis ego ipse aut de heres ac proheredibus meis uel quislibet ulla opposita perso
  • na qui contra hanc traditionem uenire conauerit aut infragere uoluerit in primis iram dei
  • incurrat offensus et ab omni limina sanctorum excommunis apareat et sociante fisco auri uncias
  • et de argento pondera .V. coactus exsoluat. Actum in uilla Heruncheim publice
  • Signum Sighifrido, qui hanc tradicionem fieri rogauit.+signum Liutghero.+signum Sighimundo.+signum
  • Marcoldo.+signum Uuolfuino.+signum Horscuino.+signum Eboruinno.+signum Raffaldo.+signum
  • Bero. Datum quod fecit die dominico VIII kalendas agustas, anno XVIIII regnante domno Pippino, gloriosissimo rege.
  • Ego Hurulfus, hacsi indignus peccator presbiter, hanc tradicione rogitus scripsi et subscripsi.*

Le village connu pendant toute la période de la Régence Autrichienne divers seigneurs parmi les plus illustres familles nobles de cette époque, dont la plus connue est la famille d'Andlau qui continuera à posséder le village jusqu'à la Révolution. D'autres ont bénéficié de droits divers : les RATOLSDORF, les LAUBGASSEN, les COINTET de FILAIN, les de MAGNAC, les DESMADRY, les REICH von REICHENSTEIN et les WOELCKER.

 C'est en 1790 que le village sera rattaché au canton de Neuf-Brisach.

Au travers des siècles, il faut prendre garde de ne point confondre ce village avec celui de Saasenheim (arrondissement de Sélestat ) dont l'othographe était toujours très proche, mais aussi avec ceux de Sessenheim ( arrondissement de Strasbourg ) et Saessolsheim ( arrondissement de Saverne )